December 5, 2015 | News

Kenya4

PARIS, le 6 Décembre 2015 – L’Agence du NEPAD a lancé aujourd’hui l’Initiative africaine des paysages résilients (ARLI). Elle sera mise en œuvre à travers la restauration des forêts et des écosystèmes, la conservation de la biodiversité, l’agriculture intelligente, et la gestion des pâturages. La Banque mondiale et le World Resources Institute, en tant que partenaires principaux, soutiennent la mobilisation des ressources financières et techniques à partir de différentes sources pour concevoir et mettre en œuvre des stratégies spécifiques à chaque pays.

“L’ARLI va mobiliser les pays africains et les partenaires pour promouvoir des interventions sectorielles et collectivement assurer l’intégrité, la résilience, la restauration et la gestion durable des paysages à travers la région», a déclaré  Dr Ibrahim Mayaki, Directeur Général de l’Agence de planification et de coordination du NEPAD,  un cadre stratégique de l’Union Africaine pour le développement socio-économique panafricain.

ARLI mettra à profit les expériences précédentes de partenariats gérés par l’Afrique telle que TerrAfrica et travaillera avec diverses plates-formes. L’Initiative sera mise en œuvre à travers le Plan d’action pour les paysages africains. Cette feuille de route établie par L’agence du NEPAD et ses partenaires  dans le cadre de l’Initiative paysages pour les personnes, l’alimentation et la nature, promeut la gouvernance du paysage, de même que la recherche et le financement à travers des actions prioritaires qui rassemblent tous les acteurs de la terre et tous les secteurs. ARLI travaillera en collaboration avec l’Initiative africaine de restauration des paysages forestiers (AFR100) pour restaurer 100 millions d’hectares de terres dégradées et déboisées d’ici 2030.

 

“La restauration est une voie pour améliorer la résilience des paysages. La plate-forme AFR100 cherche à favoriser un rapprochement entre les chefs de gouvernement, les investisseurs, les banques de développement, les donateurs bilatéraux, les prestataires d’assistance technique et autres acteurs  afin de restaurer les paysages dégradés et déboisés», a déclaré Sean DeWitt, Directeur de l’Initiative de restauration mondiale, World Resources Institute.

Les actions prioritaires seront basées sur les travaux d’analyse, tels que le rapport Lutte contre la sécheresse dans les zones arides de l’Afrique : possibilités de renforcer la résilience (Confronting Drought in Africa’s Drylands: Opportunities for Enhancing Resilience) préparé par la Banque Mondiale et ses partenaires. Le rapport décrit les interventions rentables pour réduire la vulnérabilité et renforcer la résilience des populations vivant dans les zones arides.

“Les zones arides, où sévissent la pauvreté, les conflits sociaux et les catastrophes naturelles, sont au cœur du défi de développement de l’Afrique. Réduire la vulnérabilité des personnes vivant dans les zones arides et renforcer leur résilience exigera des efforts soutenus permettant de s’attaquer aux racines du problème”, a déclaré Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique.

Approuvé par l’Union africaine en Octobre 2015, l’ARLI et ses initiatives de soutien contribueront à améliorer la fertilité des sols, la sécurité alimentaire, et l’accès à l’eau potable, à lutter  contre la désertification, mais aussi à accroître la biodiversité et  l’habitat, créer des emplois verts, stimuler la croissance économique et la diversification des moyens de subsistance, et enfin améliorer la capacité de résilience et d’adaptation au changement climatique.

La valeur ajoutée de cette initiative nouvelle et transformative est qu’elle rassemble les terres agricoles, les terres forestières et les pâturages sous un concept de gestion unique – l’approche paysagère – afin de renforcer la résilience des écosystèmes et des moyens de subsistance.

Le Forum mondial des Paysages organisé en marge de la conférence climatique à Paris, a accueilli le lancement et a créé une plate-forme pour le positionnement des paysages dans les nouveaux accords internationaux sur le climat et le développement durable. Alors que l’objectif initial de l’initiative est l’Afrique sub-saharienne, le programme vise à s’étendre au niveau mondial afin de créer des synergies et de partager les expériences avec d’autres régions.

Pour plus d’information, visiter : www.terrafrica.org

Contacts:

NEPAD Agency: Teko Nhlapo, TekoH@nepad.org, +3375 336 6597 and +27 83 596 8752

World Bank: Madji Seck, mseck@worldbank.org, +1202 458 0616

World Resources Institute:  James Anderson, janderson@wri.org; +1507 301 2385



Comments are closed